Et quand viendra le fils de l’homme… +

Mt 25,31-46 — Parole de Dieu

Le sappel

actualités

nuit d'adoration du 1° au 2 novembre 2018

Dans la nuit, du jeudi au premier vendredi de chaque mois, nous sommes invités à prier une heure en communion les uns avec les autres. Nous contemplons le Christ à travers le visage de ceux auxquels iI a voulu s'identifier...

....pour dire l'amour immense du Père pour chacun d'entre nous, en cette nuit du Vendredi Saint, avant d'être entraîné vers sa Passion...

Chaque mois, Dominique Paturle, diacre permanent de la Communauté du Sappel, nous propose une méditation pour cette nuit où nous sommes particulièrement au côté du Christ.

 

Ce mois-ci, je vous propose un extrait d'un livre de Ernest Psichari (petit fils de Renan, ami de Maritain et de Charles Péguy) (1883- 1914) "LES VOIX QUI CRIENT DANS LE DESERT" où, jeune militaire, il passe des journées entières perché sur son dromadaire

.

"Aujourd'hui je rentre en moi, j'y vois la parfaite ignorance de Dieu, et pourtant le désir de lui...

Là encore il faut entrer en méditation :

et d'abord le silence.

Point de désir de Dieu sans le silence.

Ainsi commence de s'établir l'ordre, la paix intérieure, l'attente, l'attention ; ce sont les dons de cette terre discrète et ils sont les annonciateurs du Verbe divin.

Grâce à ce silence auquel nous sommes contraints dans le désert, nous descendons en nous-même et déjà nous sommes plus attentifs à Dieu, c'est déjà presque un avant-goût de Dieu.

Et ensuite la pauvreté.

Car nous sommes des pauvres et cette pauvreté nous a été envoyée avec notre poignée de riz par jour et un peu d'eau salée....

Tout naturellement, la pensée de l'Eternel naît d'un coeur d'où tout l'éphémère de la vie a été chassé, qui n'a plus de désir que la croix de son Dieu."

 

top