Les plus pauvres sont l’artère par laquelle il faut que le sang coule pour irriguer tout le corps. Si l’artère est obstruée, le corps tout entier meurt. Pour l’Eglise, c’est une question de vie ou de mort. Si la grâce passe par eux, tout est irrigué

Père Joseph Wrésinski — Parole de sages

Le sappel

actualités

« Quand Jésus nous dit : Je suis avec vous tous les jours, qu'est-ce que cela veut dire quand il y a du malheur ? »

Voilà le thème sur lequel des personnes du Sappel et de la Pierre d'Angle, ainsi que des théologiens ont réfléchi et débattu lors de 5 sessions de mai 2022 à janvier 2023.

 
 

Ce 23 novembre nous les avons écoutés nous raconter l'aventure de ce séminaire dialogal : une recherche réellement conjointe, un dialogue à partir d'expériences de vie très différentes qui a abouti à un penser ensemble.

 

« On a parlé de nos malheurs, vidé nos entrailles, déposé nos misères dans le tambour du malheur. Ça nous a fait plonger dans le plus bas... ça nous a aussi fortifié. »

 

« Maintenant je veux me battre, j'ai une autre langue, une autre façon de vivre, de voir, c'est une transformation »

 

« Je peux crier vers Dieu pour être entendu. Même si je n'ai plus de mots et que je ne sais plus quoi faire, 
je sais qu'il est là. »

 

Vous pouvez écouter l'intégralité de la soirée de restitution de ce séminaire en cliquant ici.

 

 

Un recueil des textes écrits à la fin de chacune des sessions a été réalisé, un magnifique cadeau à offrir en ce temps de Noël !

Si vous souhaitez vous procurer le livret

Une traversée. Dieu présent dans le malheur ?

reprenant les textes écrits au cours du séminaire dialogal (mai 2022-janvier 2023), vous pouvez en faire la demande à :

Jean-Claude Caillaux
12, Villa des Buttes Chaumont
75019 Paris
Envoyer un courriel

Envoi par courrier postal :
Coût :
1 exemplaire : 8 € (port compris)
2 exemplaires : 14 € (port compris)
Règlement par chèque, à l’ordre de La Pierre d’Angle.

top