« Voici je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte... » +

Témoignages

Le sappel

actualités

No 85
journal du sappel / octobre 2012 HEUREUX, VOUS LES PAUVRES DE COEUR ! Télécharger le journal au format PDF

NOUVELLES BRÈVES...

Nouvelles brèves.....Nouvelles brèves..... Nouvelles brèves.....Nouvelles brèves.....

 

Juin :

            Venue à Grange Neuve de l'évêque de Grenoble-Vienne, Guy de Kérimel, à l'occasion de sa visite pastorale dans notre  paroisse Ste Blandine des 2 Vallées.  « Quand la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres, le Royaume est là. « Le Sappel est témoin de la force de la Parole de Dieu. » nous dira-t-il.

            Nous l'invitons à venir participer et célébrer lors de l'un des Dimanches du Sappel de cette année.

 

Juillet :

            Pèlerinages à Lourdes: 2 séjours avec des familles et leurs enfants et des ados. Malgré les difficultés du vivre ensemble,  c'est un temps fort où chacun est solidaire de ce que vivent les autres : les blessures, les peurs, les angoisses, mais aussi les joies. (voir l'article pages 1 à 4)

 

Août :

-  Un groupe d'étudiants africains vivant en Algérie vient pour un séjour en France. Ils participent à une session de gestuation et à une retraite à la Maison du Sappel dans l'Ain.

-       Pèlerinage National à Lourdes pour des adultes avec le Réseau Saint Laurent pour préparer la rencontre de Diaconia 2013  (voir l'article pages 5 à 8)

-       2° Rencontre des Journées d'été de la famille Spirituelle du Sappel, avec des adultes et des  familles avec leurs enfants sur le thème : « Dans l'Église servante... servir (avec) les plus pauvres » avec des interventions  de Yan Plantier, professeur de  philosophie à la Faculté Catholique de Lyon.

             « Le Sappel est pour nous comme un creuset, un laboratoire, un port d'attache ».

 

Septembre :

Conférence à Lyon d' Etienne Grieu, théologien jésuite, dans la perspective de Diaconia 2013. Il montre que le service du frère ne doit pas être seulement un devoir éthique (c'est fatigant!), mais un lieu-source de notre foi. Il conclut: « Dans une paroisse qui développe une culture de la solidarité, on voit arriver les pauvres qui viennent frapper aux portes de l'Église, ils se sentent chez eux! ».

Dimanche du Sappel : journée de rentrée le 23. Nous voulons faire de ces dimanches au cours de l'année, une dynamique vers le rassemblement de DIACONIA 2013 à Lourdes.

Open' Church : une manifestation de la Pastorale des Jeunes  de Lyon qui s'adresse à ceux qui arrivent sur l'agglomération lyonnaise. Le Sappel y est présent pour la 3° fois. C'est chaque année l'occasion de faire connaissance avec de nouveaux jeunes qui décident de venir nous rejoindre à l'animation des enfants du Sappel.

 

Octobre :

Grande  Fête Diocésaine à Lyon au parc d'Eurexpo « Ensemble, serviteurs de la joie » pour clore les 3 années de la réflexion « SERVIR L'HOMME TOUT ENTIER : CORPS, ÂME ET ESPRIT » et se préparer à célébrer le 50° anniversaire de l'ouverture du Concile de Vatican II. À l'issue de cette fête, le cardinal Philippe BARBARIN inaugure la démarche Diaconia 2013 en envoyant en mission la délégation qui représentera le diocèse au grand rassemblement de Lourdes pour l'ASCENSION 2013.

            La matinée est un temps de témoignages et de conférences autour de la Parole de Dieu, dans l'attention de l'Église dans son rapport au monde. Pierre et Geneviève Davienne animent un atelier de gestuation sur les Béatitudes. C'est aussi un temps de détente pour les enfants avec de nombreuses animations. L'après-midi réunit tous les participants pour une eucharistie au cours de laquele 3 diacres et 4 prêtres ont été ordonnés.

 

- 17 OCTOBRE : Participation du Sappel à la JOURNEE MONDIALE DU REFUS DE LA MISERE dans le quartier de la Duchère à Lyon sur le thème « misère et violence », nous animons un atelier de peinture et nous participons au débat public. À partir d'une vidéo, des jeunes posent la question de la présence policière sur le quartier, ils en dénoncent la violence, alors que beaucoup d'habitants trouvent qu'il faut plus de policiers pour assurer la sécurité.

- et sur Vienne, à Grange Neuve, une dizaine d'adultes se retrouvent à travailler et réfléchir sur nos attitudes de violence dans la vie quotidienne. Ils sont aidés pour cela par 3 militantes du M.A.N. (Mouvement pour une Alternative Non-violente)

 

top